Pour un nouveau bachelier, la location d’un logement pour étudiant est un passage important qui l’éloigne du confort de ses parents. Pour que cette étape s’effectue dans de meilleures conditions, tenez compte des conseils suivants.

La préparation de la visite des lieux

Pour les étudiants à Lyon, sachez qu’avant de louer un appartement pour étudiant, vous devez toujours faire la visite des lieux. Pour gagner du temps, retenez quelques logements pour étudiant qui vous ont intéressé lors de votre recherche de lieu à vivre. Dressez une liste des logements à voir pour mieux organiser votre visite. Notez que même si le site vous a montré des photos du logement, ces images peuvent ne pas refléter la qualité du logement. Prenez ainsi rendez-vous avec le propriétaire et scrutez dans les moindres détails la qualité du logement. Sachez qu’un logement étudiant doit disposer d’un minimum de mobilier qui assure son confort. Si le logement ne se trouve pas sur le campus universitaire, il doit aussi être bien desservi par les solutions de transports publics. Il est également important que des commerces, des centres de loisirs et d’études se trouvent à proximité.

Les autres points à connaitre avant de signer un bail de location

Premier conseil, évitez les propriétaires sans scrupule qui vous demandent de l’argent pour la visite ou la réservation du logement. C’est une pratique interdite par la loi.
Pour signer un bail, vous devez constituer un dossier à remettre au loueur. Ce dossier doit généralement être constitué d’une copie de votre carte nationale d’identité, d’une copie de votre certificat d’étudiant et des informations sur votre garant. Ce garant doit insérer dans le dossier de demande de location ses dernières fiches de paie, la copie du justificatif de son identité ainsi que les attestations de ses avis d’imposition, etc. Il est également possible qu’on vous demande une garantie ou une caution. Dans tous les cas, les documents et les éventuelles garanties et caution qui peuvent vous être demandées sont à voir avec le loueur durant la visite. N’oubliez pas de demander les différentes taxes que vous devez vous acquitter (habitation, ordures, etc.). Pour finir, sachez que vous n’êtes pas obligé de signer un contrat tout de suite après la visite. Vous avez le droit de réfléchir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article suivant

Maison : quels sols choisir pour une chambre à coucher ?

jeu Avr 9 , 2020
Nous passons en moyenne au moins six heures par jour dans notre chambre à coucher. Il s’agit de l’une des pièces les plus importantes et […]
fr_FRFrench
fr_FRFrench