Se retrouver avec une demande de prêt immobilier rejetée est un cas assez fréquent. En effet, les banques ou autres établissements financiers n’acceptent de prêter leur argent que si le particulier répond à divers critères. Voici quelques solutions si vous êtes confronté à une situation à laquelle on vous refuse votre crédit immobilier.

Contactez d’autres banques

Si une banque refuse de créditer le financement de votre domicile, cela ne veut pas dire que tous les autres agiront de la même manière. En effet, chaque prêteur possède une politique particulière en ce qui concerne la validation d’une demande de prêt immobilier. Si votre dossier ne se trouve pas assez pertinent pour un établissement financier, un autre pourra l’accepter. De plus, il existe différents organismes prêteurs auxquels vous pouvez vous tourner pour financer l’acquisition de votre maison. On peut par exemple, citer une banque généraliste ou un spécialiste dans le crédit immobilier.

Revoyez le dossier de demande de crédit immobilier

Avant de soumettre votre dossier à une nouvelle banque, vérifiez si celui-ci ne requiert pas quelques améliorations. En d’autres termes, vous pouvez donner une meilleure image à votre compte bancaire s’il a été récemment à découvert. Pour ce faire, décalez votre demande de quelques mois le temps d’y remettre de l’ordre. Outre cela, vous pouvez augmenter votre apport concernant le financement du bien immobilier pour que la banque accepte votre crédit. Dans ce cas, votre contribution allègera la somme à prêter et par la même occasion, limitera les risques encourus par votre créancier.

Se présenter comme un bon emprunteur

Peaufiner son profil d’emprunteur s’avère également une bonne stratégie si vous avez vu votre demande de crédit immobilier refusée. En ce sens, allongez le délai de remboursement de votre prêt afin d’augmenter votre capacité d’endettement. En effet, les échéances de votre crédit ne doivent pas dépasser les 33 % de votre salaire mensuel au risque de voir votre financement immobilier rejeté. Enfin, mettre en avant les qualités du bien à acquérir est aussi une astuce pour convaincre une banque à vous avancer de l’argent son achat. Et enfin, sachez que l’hypothèque ou la caution de la maison constitue une garantie non négligeable pour le prêteur. Il faudra donc, la considérer dans votre démarche de négoce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article suivant

Différentes manières de positionner le canapé

ven Jan 12 , 2018
Se retrouver avec une demande de prêt immobilier rejetée est un cas assez fréquent. En effet, les banques ou autres établissements financiers n’acceptent de prêter […]
fr_FRFrench
fr_FRFrench